Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

By Prosper Houssou

Depuis les années 1999, le Bénin est passé de la gestion axée sur les moyens à la gestion axée sur les résultats. Cependant, après près de vingt ans d’expérience le système de gestion du service public au Bénin reste perfectible. Dans ce contexte et au regard des expériences des pays tels que l’Afrique du Sud, qui s’emploie également à développer des outils toujours plus innovants pour améliorer la gouvernance et la qualité du service public. L’Outil d’evaluation de la Performance de Gestion du Service Public (MPAT), tel que conçu et mis en œuvre en Afrique du Sud, se présente alors comme une opportunité à saisir.

Pour assurer le développement d’une version de cet outil qui soit bien adaptée au contexte béninois, il faudra tenir compte et bien valoriser les expériences et les spécificités de l’environnement que représente l’administration publique.

Cette étude diagnostique a révélé que le Bénin dispose des jalons nécessaires pour une adaptation et une utilisation réussie du MPAT qui va permettre au pays d’assurer à nouveau le leadership régional en matière d’amélioration de la gouvernance du service publique, aussi bien au niveau de l’Etat central que des collectivités locales.

Ainsi, dans la perspective de l’adaptation du MPAT à la gestion du service public au Bénin, les grandes fonctions qui existent déjà dans le dispositif béninois ont été revisitées afin d’apprécier leur pertinence et d’en faire des domaines pour le modèle béninois du MPAT. De ce point de vue, cinq domaines ont été présentis pour être utilisés dans le modèle béninois, au regard des traditions béninoises en matière d’organisation et de fonctionnement global de la gestion du service et du besoin de maintenir l’identité béninoise en matière de gestion de l’administration public dans son ensemble. S’agit des domaines suivants:

  •   gestion stratégique,
  •   gestion des ressources humaines,
  •   le domaine de la gestion resources financières et matérielles,
  •   suivi-evaluation et
  •   gouvernance, du contrôle et de la reddition des comptes.

 

Les différents domaines ont été déclinés en sous-domaines de performance assortis de quelques indicateurs. Un dispositif institutionnel de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du modèle a été proposé ainsi que la structure capable d’en assurer le leadership.

A la suite de cette étude, fondamentale, il a été recruté pour la seconde phase, un consultant chargé de proposer un modèle béninois d’adaptation du MPAT se fondant sur les cinq domaines retenus, les normes et standards des sous-domaines ainsi que les indicateurs d’appréciation des standards.

En somme cette étude diagnostique a révélé que le Bénin dispose des atouts nécessaires pour une adaptation et une utilisation réussie du MPAT qui va permettre au pays de servir de modèle en matière d’amélioration de la gouvernance du service public, aussi bien au niveau de l’Etat central que des collectivités territoriales.

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.