Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les 28 et 29 septembre 2017, s’est tenu à l’Hôtel Djêgba de Ouidah, l’atelier de formation sur l’importance du suivi et l’évaluation pour le contrôle parlementaire au profit des parlementaires béninois membres du Réseau APNODE. Cette formation a été conjointement organisée par CLEAR Afrique Anglophone (CLEAR AA) et le programme de coopération en évaluation « Twendé Mbélé ». L’objectif de cette session de formation est de familiariser les parlementaires béninois aux notions du suivi et d’évaluation pour un contrôle efficace de l’action publique.

L’ouverture de l’atelier a été marquée par le mot de bienvenue de l’Honorable Jérémie ADOMAHOU, Coordonnateur du réseau APNODE-Bénin, de Monsieur Kieron CRAWLEY, représentant du centre CLEAR AA ainsi que le discours d’ouverture du Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale du Bénin, l’honorable Eric HOUNDETE.

Cette session de formation a été co-animée par les experts en suivi –évaluation, Messieurs Kieron CRAWLEY expert consultant de CLEAR AA et François Corneille KEDOWIDE, consultant national recruté à cet effet.

Pendant deux jours, les parlementaires du réseau APNODE ont échangé sur quatre points majeurs tels que (i) les approches de contrôle parlementaire ;(ii) La Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et le suivi évaluation, (iii) la chaine des résultats ; (iv) l’importance et l’utilisation du suivi-évaluation pour le contrôle parlementaire.

En effet, au titre des approches du contrôle parlementaire, les experts ont abordé les notions essentielles du rôle régalien du parlement ainsi que la différence entre opinion et données probantes. On peut retenir que même si d’un point de vue normatif, l’approche selon laquelle le parlement s’inscrit dans une logique d’encadrement des actions du Gouvernement et de veille (chien de berger) aurait été la situation souhaitable pour la démocratie béninoise, cette situation est plutôt rare au Bénin. Les approches selon lesquelles le parlement s’oppose à tout ce qu’entreprend le Gouvernement (chien de garde) et le parlement soutient toutes les actions du Gouvernement (chien de compagnie) sont les plus expérimentées et les plus fréquentes au Bénin. Toutefois, il arrive aussi que l’on se retrouve dans l’approche du « chien de berger » pour des questions cruciales à incidence directe sur la nation. Ainsi, les trois situations se présentent au sein du parlement béninois en fonction de la configuration de l’Assemblée Nationale, des intérêts en jeu et de l’importance des sujets pour la nation.

Abordant la question de la Gestion Axée sur les Résultats, les formateurs ont indiqué qu’elle est une approche de gestion qui repose, entre autres, sur la planification stratégique, la mesure de la performance, la reddition de comptes, l’amélioration du processus de décisions, etc. Elle s’exerce dans un contexte de transparence, de responsabilité et de flexibilité quant aux moyens utilisés pour atteindre les résultats visés. Les parlementaires ont été édifiés sur les concepts de suivi et de l’évaluation et leur importance pour le contrôle parlementaire.

Evoquant les sujets relatifs à l’importance de suivi évaluation et de son utilisation pour le contrôle parlementaire, les échanges ont fait ressortir que le contrôle parlementaire de l’action publique au Bénin reste insuffisant. A cet effet, cinq raisons ont été identifiées pour renforcer l’importance et la contribution du suivi et de l’évaluation pour le contrôle parlementaire au Bénin. Il s’agit notamment de :

  • l’amélioration de la gouvernance ;
  • l’efficacité et d’efficience des politiques publiques ;
  • l’amélioration de la mise en œuvre des politiques publiques ;
  • la mesure de l’impact des politiques publiques et de la reddition des comptes aux citoyens.

A cet égard, une analyse diagnostique des défis de l’utilisation de suivi et de l’évaluation par les parlementaires béninois a été réalisée autour de plusieurs sphères (logistique, technique, contexte, sociale, politique et valeurs).

En dehors de ces différentes sphères d’analyse, les parlementaires béninois ont soulevé la question de l’utilisation des résultats des évaluations qui parait crucial à leurs yeux. A cet, égard, ils ont insisté sur la nécessité d’une bonne dissémination des résultats des évaluations en vue de permettre aux différentes parties prenantes de s’approprier les résultats pour une meilleure utilisation.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.